blog1

Votre chien a une allergie alimentaire ?

Share Button

Votre chien se gratte ou présente des troubles digestifs tels que la diarrhée ? Pas de panique ! Il s’agit probablement d’une intolérance alimentaire ou d’une allergie alimentaire. En effet, ne pas supporter un aliment ne signifie pas nécessairement que votre animal de compagnie est allergique ! Par conséquent, afin de guérir le mal il est primordial de notifier la différence intolérance et allergie, puisque dans les deux cas la cause est la consommation d’un aliment ou d’un additif alimentaire précis.

Tout d’abord, une allergie implique une réaction de type immunitaire. Autrement dit, d’une réaction des défenses de l’organisme, vis-à-vis d’un agent extérieur à l’organisme, soit un «allergène». L’allergie se déclare le plus fréquemment sous forme cutanée. Elle peut aussi de manière plus rare apparaître sous forme intestinale (diarrhée) ou respiratoire (asthme).

Les allergies alimentaires sont causées à partir d’un allergène dans l’alimentation du chien. Principaux aliments mis en cause mais les seuls, les viandes rouges, le poulet, les œufs, les produits laitiers, le blé, le maïs ou encore le soja sont les allergènes les plus communs. Non seulement l’allergie peut apparaitre à n’importe quel moment et à n’importe quel âge, le chien peut aussi être allergique à plusieurs aliments à la fois. Les symptômes typiques des allergies alimentaires chez le chien sont les suivants : démangeaisons de la peau, otites récurrentes, chute de poils, lésions, vomissements et diarrhées. La première chose que fera votre vétérinaire après avoir éliminé les possibilités d’allergie autres qu’alimentaires, sera de vous demander de lui faire la liste de tout ce que votre chien a déjà mangé. En effet, cette procédure lui permettra de mettre en place un régime d’éviction c’est à-dire qu’il établira un régime alimentaire avec des aliments qu’il n’aura jamais ingérés. Deux mois après, il procèdera au test de provocation, c’est-à-dire qu’il réintroduira progressivement et un à un, des aliments susceptibles d’être la cause allergique et ainsi déterminer l’aliment responsable. Pour faciliter ce régime, vous trouverez chez votre vétérinaire des aliments dit « hypoallergénique » qui ont été mis au point spécialement par les fabricants.

L’intolérance alimentaire quant à elle, provoque principalement des troubles digestifs c’est à dire qu’elle a pour conséquence une difficulté à digérer certains aliments. La principale spécificité réside dans le caractère « immunologique » de la réaction. Notons que l’intolérance alimentaire ne met pas en jeu de mécanisme immunitaire. Elle apparaît généralement lorsqu’il y a inadaptation entre la quantité ou la qualité de l’aliment et les capacités digestives de l’animal. Cela peut être provoqué par une quantité absorbée trop importante, à une déficience digestive transitoire de l’animal, à une transition alimentaire trop agressive, ou encore à une mauvaise digestibilité de l’aliment. Les troubles inférés lors d’hypersensibilité alimentaire sont de deux types : des troubles cutanés  et des troubles digestifs. Les troubles cutanés de manifestent par des démangeaisons principalement mais aussi boutons, plaques ainsi que tous les troubles qui résultent de l’irritation. Des troubles digestifs quant à eux, se déclarent par des diarrhées, augmentation du nombre de selles journalières flatulences, et/ou des vomissements. Finalement, ces symptômes sont similaires aux nôtres. Si on mange trop ou mal, des troubles digestifs ne se font pas tarder. Pour votre toutou c’est la même chose ! alors donnez-lui une alimentation adaptée et restez vigilant car qu’il s’agisse d’une allergie ou d’une intolérance, il n’y a pas de règles : elles apparaissent à n’importe quel moment !

 

M.Dussaud pour Assurancespourchien.fr

Une réponse à “Votre chien a une allergie alimentaire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *